comment enlever la théine dans le thé ?

Comment Enlever la Théine dans le Thé ? 5 Astuces

Les taux de théine contenus dans une même famille de thé, divergent grandement d’un thé à l’autre.

Choisir un thé selon sa couleur ne vous garanti pas une faible teneur en théine. Seul des analyses sur un thé par récolte peuvent vous donner une idée précise de son taux de théine. Un sommelier en thé qui connait bien ses thés pourra aussi vous orienter vers ses thés les moins fort en théine.

Dans tous les cas, si vous êtes sensible à la théine, vous avez tout à gagner à diminuer le taux de théine contenue dans votre tasse de thé ! Alors comment enlever la théine dans le thé ? On vous explique tout de suite !



Les Effets Secondaires de La théine

La théine n’est pas considérée comme dangereuse. Cependant, elle peut entrainer des effets indésirables selon les quantités consommées et les sujets.

Les effets secondaires les plus courants du dosage de la théine sont les maux de tête, les nausées et l’irritabilité. Toutefois, les nausées semblent surtout liées au type de thé consommé. Le thé vert semblerait plus responsable de ce genre d’effets secondaires.

L’insomnie est aussi très commune, car la théine agit longtemps sur l’organisme. Puis, de manière générale, la prise de théine peut induire une baisse d’énergie suite à une surconsommation de celle-ci. Cet effet se ressent davantage avec le café dont la caféine s’assimile plus rapidement. On connait une montée d’énergie stimulante suivit d’une redescente. Ce qui est finalement commun à toute substance excitante tel que le maté bio. Il est toute fois possible de consommer du thé d’une certaine façon pour diminuer la théine et éviter ces effets.

Note : si vous vous intéressez aux boissons naturelles qui ne contiennent ni théine ni caféine, mais qui apporte pourtant beaucoup d’énergie, nous vous conseillons vivement le jus d’herbe de blé.

Pourquoi Faut-il Bien Laisser le Thé Infuser ?


Goût Fort Ne Veut Pas Dire Taux De Théine Élevé

Certains vous diront qu’il ne faut pas laisser trop infuser le thé pour qu’il ne devienne pas amer. Alors oui, si vous laissez infuser votre thé longtemps, les tanins vont ressortir. Les tanins du thé (comme ceux contenus dans le vin) que l’on consomme peuvent avoir un côté amer et astringent. Mais dans la plupart des pays, le thé est consommé et apprécié de cette manière.

Vouloir boire un thé sans tanin est un peu comme souhaiter boire un vin sans tanin… Peut-être qu’il faut aussi s’habituer à ce goût qui ne sont rien d’autre que le goût et la saveur véritable du thé.

Les Tanins Pour Diminuer l’Effet de la Théine

Mais quel avantage cela a de boire le thé bien infuser à part que son goût soit bien prononcé ?

Si on laisse le temps au thé de bien s’infuser, les tanins vont bien avoir le temps de sortir également. Il se trouve que les tanins diminuent et ralentissent l’effet de la théine (caféine) sur l’organisme. Ce qui explique, par ailleurs, que le thé par sa teneur plus élevé en tanin est moins excitant que le café.

Ainsi, si l’on est sensible à la théine, faire une infusion trop courte de son thé est une erreur. Garder donc à l’esprit que les thés tanniques ne sont pas forcément les plus excitants.


thé vert théine

Comment Enlever La Théine Dans Son Thé ou le Déthéiner ?


Note : Comme dit plus haut dans l’article, laisser infuser le thé un bon moment pour que les tanins puissent agir contre la théine.

1/ Allergie à la Théine

La sensibilité à la théine peut apparaitre avec le temps ou diminuer. Une personne qui boit régulièrement du thé peut voir sa sensibilité réduite. Mais inversement, il existe des cas de personnes étant devenu davantage sensible à la théine ou caféine, presque allergique, dû à une consommation déraisonné.

Si vous voulez boire autre chose comme boisson que du rooibos et des tisanes, que vous souhaitez profiter des bienfaits du thé mais que la théine vous mets des palpitations. Vous cherchez sans doute à diminuer votre sensibilité à la théine. Pour cela, buvez-en régulièrement, de manière raisonnable et en suivant les conseils qui suivent.


2/ Connaître Sa Sensibilité à la Théine

Premièrement, il est important de faire appel à son intuition et à son propre ressenti. Il y a des jours avec thé et sans thé. Il y a des jours où boire son thé dans l’après-midi ne vous empêchera pas de dormir comme un bébé à 21 h 30. Et d’autres, où à cause de ce breuvage vous aurez les yeux encore grands ouverts devant une série Netflix jusqu’à 4 h du mat’ pour avoir abusé de la tasse.


Il est donc important de s’écouter selon sa prédisposition du jour. Personnellement, je privilégie les  »jours Thé » quand je suis calme et posé et que la journée ne s’annonce pas stressante.

Ensuite, ne nous mentons pas, nous aurons beau utiliser toutes sortes de stratagèmes, il y aura toujours de la théine dans les feuilles de thés (à part pour quelques rares thés blanc sans théine). Voici quelques pistes pour mieux apprécier votre pratique du thé ou dégustation sans être incommodé par les effets excitants de la théine.


3/ Que Faire Pour Diminuer Sa Sensibilité à Théine ?

Un conseil, éviter d’entamer une grande rasade de thé avec le ventre vide. Un petit encas avant ou pendant la dégustation peut limiter les effets de la théine. Pour ceux qui aiment grignoter pendant la préparation du thé, il y a plein de choses sympas type fruits secs ou pâtisseries asiatiques très peu sucrées. Juste privilégier des choses pas trop fortes en goût.

théine

Pour ceux qui n’aiment pas influencer leur palais avec un aliment pendant la dégustation, c’est bien de manger un truc avant et de ne pas attaquer votre Pu erh le ventre vide si vous êtes sensible à la théine. En préférant des aliments qui ne laissent pas un goût fort dans la bouche, oignons crus et brossage de dent à la menthe fraîche déconseillés.


4/ Rincer le Thé pour Diminuer la Théine

Pour les Pu erh, il est commun de rincer le thé lors d’une première infusion très courte, qui ne dure que quelques secondes. Puis d’utiliser cette première passe pour rincer les tasses, cela permet de les nettoyer d’éventuelles poussières, de chauffer les tasses, d’ouvrir le thé et aussi de pouvoir apprécier les arômes en sentant le fond de la tasse après l’avoir vidée (si celui-ci n’est pas un thé sans pesticides cela permet aussi d’enlever une partie de la chimie).

Si vous êtes sensible à la théine, vous pouvez allonger ce temps de rinçage afin qu’une partie de la théine soit évacuée. Puis, vous pouvez continuer la suite des passes normalement.


5/ Combien de Temps Infuser le Thé pour retirer le plus de Théine sans gâcher le thé?

C’est une question délicate. Nous préconisons 30 à 40 secondes afin de ne pas perdre beaucoup d’arômes et d’évacuer une bonne part de la théine. Cependant, vous pouvez adapter ce temps en fonction de votre sensibilité et surtout du type de thé. Si vous êtes légèrement sensible à la théine, un temps d’infusion de 20 secondes peut suffire avant de vider la théière. En revanche, si vous êtes très sensible à la théine vous pouvez étirer ce temps jusqu’à 1, voire 2 minutes. Sachant que la théine est une des premières molécules à se libérer, en faisant un temps de rinçage long vous pourrez évacuer jusqu’à 90% de la quantité de théine originale puis continuer les infusions normalement tout en étant toujours parfumé.

Rincer le thé Oui, mais pas n’importe quel thé


Si vous poussez autant le temps de rinçage, vous aurez alors besoin de thés endurants. Sans quoi ils perdront trop de goût et d’arôme. Nous vous conseillons par exemple les thés Puerh qui sont extrêmement endurants. Les Pu erh sont la plupart du temps, raisonnés en théine et sont des thés qui améliorent la digestion, le Puerh permet de mincir, de lutter contre le mauvais cholestérol et contiennent beaucoup d’antioxydants.

Avec ce type de bon thé, même en jetant la première infusion au bout d’une ou deux minutes, votre thé aura encore énormément de choses à dire. Procéder de cette façon permet deux choses : d’évacuer une part de la théine, bien qu’il en reste toujours, mais aussi de donner le temps aux tanins de s’infuser et donc de limiter l’effet de la théine.
De la même manière, les thés pu er avec le plus de bienfaits ne sont pas toujours les plus théinés, au contraire !


Les meilleurs Miso Bio (comment les reconnaîtres?)

Quel Thé Contient le Moins de Théine ?


ll existe de nombreuses recherches sur la quantité de théine (caféine) contenue dans le thé. D’un article à l’autre, les chiffres divergent et les avis aussi. Ceci pour la simple raison que les taux de théine contenus dans une même famille de thé, divergent grandement d’un thé à l’autre. Par exemple, un thé vert peut avoir un taux de théine largement plus élevé que la moyenne, tandis qu’un autre thé vert peut présenter un taux de théine très faible.

Il serait donc inexact de faire des généralités sur la teneur en théine des thés Pu erh, des thés verts, des Oolong, thé noir, matcha, etc. De nombreux facteurs entrent en jeu : le terroir, l’altitude, le type d’arbre, la saison de récolte, la partie du thé récoltée (bourgeon, feuille, grande feuille), le type de thé, etc. Ces critères n’étant eux-mêmes pas généralisables.
Pour être réellement objectif, il faudrait faire une analyse pour chaque thé. Ce qui est inenvisageable dans un contexte de petite production.

séchage thé

Cependant, vous pouvez retenir que selon une étude publiée en 2010 par le Journal of Ethnopharmacology, les thés issus de plantation intensive contiennent généralement plus de théine que les thés issus d’environnement naturel. Ces derniers contiennent davantage de catéchine qui est l’antioxydant présent dans le thé.

Le Thé Sans Théine Existe-t-il ?

Oui, il existe un type de thé blanc, sans aucune amertume, à base de bourgeons d’arbres sauvage qui est sans théine. Mais ce type de thé à la liqueur claire est très rare. Et là aussi, ce n’est pas tout le thé blanc qui sont sans théine, beaucoup thé blanc possède une grande quantité de théine malgré qu’il n’ait pas subi d’oxydation.


>
Retour haut de page