agriculture bio-intensive

Qu’est-ce que la Micro Agriculture Bio-intensive ?

La micro agriculture bio-intensive n’est pas la dernière manière de jardiner à la mode chez les hippies. Enfin, disons que c’est du sérieux et que cela ne concerne pas que les jardiniers amateurs. C’est une méthode d’agriculture utilisée par les paysans des pays pauvres qui permet de produire beaucoup sur de petite surface tout en maximisant la biodiversité. Autrement dit, cela pourrait (re)devenir l’agriculture de demain. Et c’est sans doute le seul type d’agriculture réaliste, rentable, et vraiment durable au long terme.

L’Agriculture Bio-intensive : en Quoi cela Consiste ?

L’agriculture bio-intensive est un système d’agriculture biologique qui vise à obtenir des rendements maximaux sur une surface minimale de terrain, tout en augmentant simultanément la biodiversité et en maintenant la fertilité du sol. L’objectif de cette méthode est la durabilité à long terme sur la base d’un système fermé. Bien entendu, pas de pesticides, d’engrais chimique et aucun intrants non-naturels, sont employés. Ce modèle d’agriculture durable est inspiré des petits exploitants agricoles des pays en développement qui pour beaucoup n’ont pas perdu avec ces savoirs d’autrefois et qui doivent répondre à des besoins de fort rendement avec peu d’irrigation.

Elle est particulièrement efficace pour les jardiniers amateurs sous forme de jardin bio-intensif, mais pas seulement. Elle se prête très bien aussi aux microfermes bio.

Quelques principes bio-intensif

La plupart des formes de vie dans la nature se situent à l’interface du sol, de l’eau, de l’air et du soleil. Dans le système d’agriculture bio-intensive, tous les composants doivent être utilisés ensemble pour un effet optimal :

  • Des lits doublement creusés, avec un sol ameubli et aéré.
  • L’utilisation de compost, pour la santé et la vigueur du sol.
  • Un espacement étroit entre les plantes, pour protéger les micro-organismes du sol, réduire les pertes d’eau et maximiser les rendements.
  • Plantation d’accompagnement, pour une utilisation optimale des nutriments, de la lumière et de l’eau.
  • Production de calories pour l’agriculteur et de carbone pour le sol
  • Utilisation de semences à pollinisation libre, pour préserver la diversité génétique et permettre aux jardiniers de développer leurs propres cultivars acclimatés.

jardin bio intensif
Un jardin bio intensif

Les Avantages de l’Agriculture Bio-intensive

Avec cette approche, il est possible de cultiver des aliments en utilisant 67 % à 88 % moins d’eau, 50 % à 100 % moins d’engrais et 99 % moins d’énergie que l’agriculture industrielle, tout en utilisant une fraction des ressources disponibles. Cela tout en favorisant la biodiversité et la régénération des sols.

Ces techniques peuvent également produire 2 à 6 fois plus de nourriture, reconstituer le sol jusqu’à 60 fois plus vite que dans la nature, si elles sont correctement utilisées, et réduire de moitié ou plus la superficie des terres nécessaires.

Pourquoi l’Agriculture Bio-intensive est Sans Doute l’Agriculture de Demain ?

À l’échelle mondiale, la santé de l’agriculture est menacée par de graves problèmes :

Il ne reste peut-être plus que 40 ans de sols cultivables dans le monde. Pour chaque kilo de nourriture consommée, 6 à 24 kilos de sol sont perdus à cause de l’érosion hydrique et éolienne, conséquence des pratiques agricoles.

potager bio intensif

95 % des variétés de semences cultivées autrefois sont aujourd’hui pratiquement éteintes. Cela est dû en grande partie au fait que les cultures sont relativement peu nombreuses et que l’on utilise fréquemment des semences hybrides ou OGM pour les cultures qui sont cultivées.

Le réchauffement de la planète pourrait réduire de moitié la production agricole d’ici à 20 ans seulement.

Avec l’épuisement des réserves de pétrole et de gaz naturel, l’agriculture conventionnelle, qui dépend fortement de ces ressources, deviendra plus coûteuse, ce qui entraînera une hausse des prix des aliments. Des éventuels conflits armés peuvent largement aggraver le phénomène, comme nous avons pu le voir récemment avec la guerre en Ukraine due au fait du manque d’autonomie alimentaire de beaucoup de pays.

Les Micro-exploitations : la Solution

Le nombre d’agriculteurs dans le monde ne cesse de diminuer. Alors que justement il y aurait besoin d’une reconversion massive aux métiers de la terre. De nombreuses personnes aimeraient pratiquer l’agriculture, mais n’ont pas les moyens d’acheter les terres et les équipements nécessaires pour qu’une exploitation soit économiquement viable. Et malheureusement les politiques dirigent les flux de financement largement vers les grosses exploitations industrielles et encore que bien trop minoritairement aux soutiens de micro exploitant. Or c’est justement en favorisant et valorisant l’accès à de micro-exploitation aux futures générations que l’on pourrait pallier l’ensemble des problématiques majeurs de notre époque :

  • Pollution générale
  • rétablissement de la biodiversité et des écosystèmes
  • rendement alimentaire
  • chômage

Conclusion sur la Micro Agriculture bio-intensive et ses enjeux :

Un système ancien

Ce système de culture n’est pas révolutionnaire. C’est un système très proche de la permaculture, de la biodynamie, et finalement des exploitations familiales traditionnelles. Il pointe simplement certains points essentiels et répond aux importantes problématiques que nous venons de citer.

Remplacer l’agriculture de masse par une masse d’agriculteurs bienveillants

Une Agriculture en Réponse aux Problématiques Environnementales & de Nutrition Planétaire

Il est souvent reproché à l’agriculture bio ou l’agriculture raisonnée de nécessiter trop d’hectare. Ou encore d’utiliser des produits naturels, tels que le souffre ou le cuivre, qui bien que moins polluant que les produits chimiques, posent aussi problème au long terme sur la fertilité des sols. Cette pratique de l’agriculture apporte des solutions à chacune de ces questions.

Dans le système d’agriculture bio-intensive, la fertilité du sol est maintenue en allouant 60 % de la production aux cultures de compostage. En se concentrant sur la production, grâce à ces cultures, on peut s’assurer que le jardinier, plusieurs dizaines de personnes et le sol seront nourris de manière adéquate et que l’exploitation sera durable au long terme.
En effet, cette méthode biologiquement intensive nécessite beaucoup moins de surface pour produire le même rendement de cultures que l’agriculture conventionnelle. Si elle était utilisée à l’échelle mondiale, au moins la moitié de la superficie mondiale pourrait être laissée à l’état sauvage pour préserver l’importante diversité végétale et animale. Nous vous laissons imaginer…

Mettre En Place le Biointensif à grande échelle

Pour cela ? Pas besoin d’investissement faramineux ou d’expert en écologie. Il suffit juste de bras et d’envie et de quelques connaissances en agroécologie.

À notre époque où énormément de jeune et de moins jeunes rêve de retourner à la terre. Il suffit d’accorder de petites surfaces à ces micro agriculteurs en bio-intensif. Les former et leur permettre d’obtenir un revenu confortable.
Pas besoin de mener des études sans fin sur quelle mode d’agriculture peut permettre de nourrir la planète au long terme. La réponse est toute simple. Il suffit de revenir à un mode de culture plus traditionnelle tout en bénéficiant de nos moyens de partage de connaissance moderne.

Pour cela, il faudra peut-être, laisser notre égo de pays du Nord dans notre poche et aller réapprendre auprès des pays du Sud.

Laisser un commentaire

Retour haut de page