Tout savoir sur l’infusion du thé Pu erh

infusion pu erh

Au détour d’une dégustation dans un restaurant, une boutique, ou chez un.e ami.e voilà que l’on fait une rencontre avec le thé Puerh. L’ambiance de la préparation, les objets du thé, la dégustation, les arômes, tout est si charmant ! On tombe amoureux, on se met à en rêver toutes les nuits et ne pense plus qu’à se procurer une galette de thé Pu erh pour s’en faire à la maison. Mais il reste une appréhension à dépasser : la préparation, l’infusion du thé Pu erh. Vus de l’extérieur, les détails techniques et les choses à savoir paraissent bien compliqués. Pourtant, avec seulement quelques éléments simples, il est possible de se lancer et d’épater ses amis !

Qu’est-ce que le thé Pu erh ?

Le thé Pu erh est un thé fermenté venant des montagnes du Yunnan en Chine. Il a pour particularité de pouvoir s’ennoblir avec le temps. Le Pu erh a de nombreuses vertus et comporte beaucoup de bienfaits pour la santé. Une des utilisations les plus populaires du thé pu erh est la perte de poids. Cependant, il est avant tout un thé de dégustation haut de gamme que l’on peut retrouver à la carte de grands restaurants étoilés. Si vous voulez en connaitre plus, vous pouvez consulter notre article : qu’est-ce que le thé puerh?

galette de pu erh
Galette de Thé Pu erh Wang bing 2014 disponible sur Vin-Satori.com

Comment infuser un thé Pu erh ? Les différentes méthodes

L’infusion Pu erh la plus facile : la méthode papy 

Matériel : un grand verre d’eau ou un bol

Détails : 
2-3 grammes de feuilles / eau bouillante / temps : le nombre de minutes qu’il faut pour ne pas se brûler la bouche.

Conseils :
Après avoir versé l’eau chaude sur les feuilles de thé disposées au fond du verre. Remuer un peu si les feuilles flottent encore, celles-ci se déposent alors au fond ce qui vous évitera d’avoir l’impression de chiquer votre thé comme un vieux cowboy. L’infusion du thé se fait tranquillement. Pendant que cela refroidi, vous pouvez apprécier la beauté des feuilles qui dansent dans le verre. Puis déguster. Une fois le verre vide, le remplir d’eau bouillante et c’est reparti pour plusieurs tours (en général, notre soif est moins endurante que le thé lui-même). C’est la méthode la plus utilisée par les paysans du Yunnan !

Note : selon le thé puerh que vous infusez, cette méthode peut donner un résultat fort en bouche, sensible s’abstenir. Pour ceux qui aiment les goûts fort, cela resta la manière la plus simple de profiter des bienfaits du thé Pu erh.

L’infusion Puerh la plus classique : la théière

Matériel :
une théière / des tasses classiques / un petit pichet à thé (ou équivalent)

Détails :
3-8 grammes de feuilles / eau bouillante / plusieurs passes

Conseils :
Vous pouvez expérimenter les temps d’infusion selon le type Pu erh, la quantité de feuilles et selon les goûts, mais disons pour 5 grammes de feuilles infuser en moyenne 40 sec pour la première passe et ensuite étirer le temps pour les suivantes. Si vous trouvez le thé trop fort ou amer, vous pouvez alors diminuer les temps d’infusions. L’important est de séparer l’infusion des feuilles après le temps d’infusion, sinon le thé continu de se diffuser et cela donne une liqueur très forte en bouche. D’où l’intérêt du pichet.
Note : éviter d’utiliser une boule à thé qui empêche les feuilles de bien se déployer.

théière à pu erh


Préparer le Pu erh à la manière traditionnelle : le gongfucha

Matériel :
Un contenant de 10 à 15 cl : une théière à dégustation de type Yixing ou un Gaïwan, un pichet, des petites tasses

Le pichet à thé : une fois le temps d’infusion atteint (que l’on ajuste en fonction du thé, et du nombre de passes), l’on verse le contenu de la théière ou du Gaïwan dans le pichet. Alors on peut servir tout le monde.
Le pichet permet d’avoir une infusion équilibrée. Grâce à lui, chacun profite de la même liqueur. Sans cela, le premier servi aurait l’infusion la plus légère, tandis que le dernier à être servi aurait l’infusion la plus forte.

Les petites tasses : elles sont adaptées au reste du matériel et aux courtes infusions répétées. En buvant une petite quantité à chaque passe, nous pouvons suivre l’évolution d’un pu erh au travers des différentes infusions. En moyenne avec un contenant classique, l’on peut servir 4 ou 5 tasses par passe.

Conseils :
C’est la méthode traditionnelle chinoise. Basée sur des infusions successives et brèves (de quelques secondes à 1 minute au fil des passes). L’on dispose une quantité relativement élevée de feuilles (de 3g à 8g en moyenne) dans le fond de la théière ou du Gaïwan. On fait une première passe avec de l’eau bouillante, de quelques secondes seulement visant à rincer le thé (pour les personnes sensibles à la théine dans le thé, cette étape peut être rallongée).
Cette étape permet aussi d’ouvrir le thé, de déployer les feuilles. Pour les thés puerh primeurs, il est possible de rincer deux fois. L’on effectue ensuite la première passe, en laissant infuser le Pu Er plus longtemps. Le temps d’infusion dépend des habitudes, du matériel employé et bien sûr de chaque thé. Un Puerh sheng demandera des infusions bien plus courtes qu’un Pu erh shou.
Pour un Puerh sheng apaisé par les années, 30 secondes en moyenne peuvent suffire. Un peu plus pour les Pu erh fermentés shou. Pour ce qui est d’un Puerh sheng vert de l’année (dit primeur), 2 à 5 secondes suffisent pour les premières infusions.
Pour les infusions qui suivent, on peut étirer le temps selon le caractère du thé, nos propres goûts.

La plupart des Puerh vont s’ouvrir peu à peu au fil des infusions, pour exprimer le meilleur d’eux-mêmes autour de la 4 ou 5ᵉ passe. Ils évoluent ensuite au cours des suivantes. Le nombre total de passe dépend de l’envie et de l’endurance du thé. Certains thés pu erh, notamment les pu erh âgés peuvent être appréciés sur 15 passes sans problème (jusqu’à 100 passes pour certains vieux puerh de plus de 40 ans), et pour la plupart sur 7-8 passes. Infuser le thé jusqu’au bout permet de bien exploiter les vertus du Pu erh.

infuser le thé pu erh

Le gongfucha est avant tout un art, il n’y a pas une bonne et une mauvaise manière de le pratiquer. Chaque individu peut donc l’interpréter à sa manière et offrir un thé unique, résultat de l’addition de tous les petits détails et choix propre à chacun.
Avec de subtiles variations, on influe grandement sur l’arôme du thé.

Notes  : de manière générale si vous infuser un jeune puerh, les infusions courtes seront adaptées, et plus le Puerh est vieux plus on peut rallonger les infusions et mettre une quantité de feuilles plus importante.




thé pu erh perte de poids

Notre avis sur l’effet perte de poids du thé Pu erh

Le thé Pu erh est-il LE produit miracle pour perdre du poids rapidement ? Consommer du thé Puerh fait-il maigrir efficacement en quelques semaines ? Ce thé détox et minceur ne vous fera pas perdre des dizaines de kilos en quelques semaines, ce qui vous rendrez malade. En revanche, sa réputation de brûle graisses naturel est justifié … Plus

thé blanc bio du yunnan

Le thé blanc bio le plus naturel du monde

Vous commencez à nous connaître et vous savez donc que, dans l’équipe d’acheter-bio, nous sommes de gros accrocs aux thés. Ce qui fait que l’on est particulièrement maniaque sur la sélection des thés que nous buvons. Nous ne nous arrêtons pas à un label bio ni à de belles paroles, mais nous cherchons tout simplement … Plus

préparer du thé blanc sans théine

Existe-t-il un thé blanc sans théine ?

Le thé blanc ne contient pas de théine… Une info que l’on entend souvent, mais qui pourtant serait tout à fait fausse… La réponse est-elle catégorique ou est-ce qu’il existe tout de même un thé blanc bio sans théine ? Les réponses en détail : bonne lecture ! Le Thé blanc avec ou sans théine ? Le thé blanc … Plus

Qu’est-ce que le thé Pu erh ?

Le Pu erh c’est du tuocha ? Oui. Vous avez sans doute entendu parler ou même bu du tuocha. Le tuocha c’est juste du pu erh fermenté compressé en petit format. Cela ressemble à une petite boule en forme de nid d’oiseau de la taille d’un gros dés. En général, c’est plutôt le thé pu erh … Plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s