Bière IPA : Tout savoir sur les différents styles

Les IPA ressurgissent du passé depuis déjà quelques années pour faire fureur en France et dans le monde. Effet de mode ? Peut-être… Mais c’est bien bon alors s’en fout ! Bon après faut dire que l’on a un petit penchant pour les boissons qui taquinent les papilles. Naturellement il nous en faut pas beaucoup pour être envoutés par les IPA qui mettent si bien en valeur les parfums des houblons.
Oui, la bière IPA, c’est chargée de différentes variétés de houblons qui peuvent s’exprimer à fond. Pour ceux qui sont moins passionnés par l’amertume, rassurez-vous, toutes les IPA ne sont pas toutes ni trop amer ni forte en alcool, il en existe des légères, des plus douces, des fruités avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques types mangue, passion et litchi ultra séducteurs. On trouve une belle variété de styles de bière IPA, et c’est le thème de ce jour !

L’effervescence autour de cette bière pousse les brasseurs du monde entier à se dépasser et innover pour produire de belles bières IPA à tous les prix. Ce qui nous offre un terrain de jeu et de découverte très sympa dans lequel il y a de quoi trouver quelques pépites.

Avant de tout connaître sur les différents styles d’IPA, une question :

houblon bio houblon sauvage 2

Existe-t-il de la bière IPA bio ?

Oui. Il en existe. Encore trop peu à notre goût, mais il y a une bonne raison à cela. Ceci n’est pas dû à un manque de volonté ou pas assez de demande, au contraire beaucoup de brasseries souhaitent produire de la bière IPA bio et beaucoup de consommateurs ne demandent que ça.
Se procurer des céréales bio de qualités n’est pas trop difficile pour les brasseurs, en revanche ils peinent à se procurer du houblon bio. Le houblon est l’ingrédient le plus important dans la bière IPA, c’est les différents houblons qui sont présents dans les recettes qui font d’une IPA ce qu’elle est. Dans le monde de la bière on craint déjà une pénurie de houblon conventionnel. Et le houblon bio est lui encore plus rare. De plus, comme la vigne, il est menacée par le mildiou et l’oïdium.

Tous les différents styles de bières IPA

Bière IPA de style Anglais :

Les IPA de style anglais se caractérisent par un fort houblonnage, et un goût propre aux malts et levures anglaises. Ces bières IPA ont souvent un côté incisif tout en gardant un bel équilibre avec de la rondeur et des notes maltées de pains grillés et de biscuit. Elles peuvent avoir de délicieuses notes herbacées et de résines. Leur amertume est située de modéré à tranchante. Traditionnellement les english IPA gardent un taux d’alcool modéré.

Bière IPA de style Américain :

Doucement remis au goût du jour à partir des années 80 avec le mouvement craft beer, les IPA américaines se font bien connaître à partir des années 2000. Faites avec des ingrédients américains, ce sont elles qui ont fait la popularité de la IPA moderne. L’on distingue deux styles au sein des American IPA  :

  • Les bières West cost IPA : Plus proche des fermes houblonnières américaines, on hésite pas à mettre la dose de houblon. Explosives, ces bières IPA sont clairement portées sur l’aromatique du houblon. Ces bières musclées s’adressent aux accrocs à l’amertume, à ceux qui aiment quand sa tape sec dans le palais.
  • Les bières East cost IPA : Celles-ci sont plus proches du style originel des anglaises. C’est là que se joue leur succès. On joue sur le malt, l’équilibre tout en apportant un côté très fruité avec les houblons américains. Rafraîchissante, on joue entre la douceur du malt, une amertume modérée du houblon et un caractère ultra fruité. On baigne d’ailleurs souvent dans les fruits exotiques : mangue, fruit de la passion, citron, pêche, litchi et bien d’autres arômes gourmands.

Bière IPA double (DIPA) ou Imperial IPA (IIPA) :

Née dans les années 90 des brasseurs innovants poussent le concept plus loin. Aujourd’hui populaire, la double IPA c’est plus de houblon (avec de multiples houblonnages à froid), et aussi plus d’alcool. Donc en bouche c’est plus de goût et plus de matière (à moins que votre palais se désintègre à la première gorgée). On aime ou on déteste. Un peu comme les amateurs de vins qui découvrent la fraîcheur et le minéral d’un vin blanc bien tendu, on tombe facilement accroc, et on a tendance à en vouloir toujours plus, au moins pendant une période. Pour reprendre aux addictes certains brasseurs vont jusqu’à pousser le vice au-dessus des 10 degrés d’alcool et la barre des 100 en indices IBU. Autant dire qu’en buvant une bière double IPA le soir après une bonne journée on dort comme un bébé.

Bière IPA session :

Une approche moderne du style qui va avec la tendance à brasser des bières en dessous de 5 degrés d’alcool. Le principe des Session IPA c’est de faire une bière légère en alcool (globalement entre 3 et 5 degrés) mais où l’on retrouve l’aromatique houblonné des IPA. Bien rafraîchissantes et plus faciles à boire, ces bières séduisent un large public.

Bière IPA NEIPA (New England India Pale Ale)

Créée il y a seulement quelques années, la NEIPA est un tout nouveau style venant du Vermont. Il consiste à adoucir la bière et lui donner un côté trouble (comme pour les bières blanches) grâce à l’ajout d’autres types de céréales (de type blé, avoine). L’utilisation de levure particulière va aussi renforcer son côté fruité. On a donc un style d’IPA beaucoup moins amer que les classiques et plus porté sur le fruit.

Bière IPA Milshake:

Même principe que pour les NEIPA mais en rajoutant des fruits et du lactose pour ajouter un côté sucré et encore plus fruité. Attention, ceux qui n’aiment pas le sucré, ceci n’est pas fait pour vous.

Bière IPA brut :

Cette fois-ci à l’opposé des NEIPA ou Milshake IPA, ce style à la mode a pour but de faire une bière sans sucre résiduel. C’est-à-dire une bière avec un caractère sec que l’on pourrait comparer à certains vins. Au brassage ou à la fermentation, l’enzyme AMG va être utilisée pour transformer tout les sucres et laisser un résultat sec en bouche. L’houblonnage est aussi plus modéré pour ne pas avoir une sensation d’amertume trop forte.

malt de bière IPA 3

Bière IPA White :

La white IPA c’est enfaite une bière blanche houblonnée à la manière d’une IPA. On utilise donc du malt de froment typique des bières blanche et qui donne un côté trouble et un corps plus présent. Eventuellement une levure de bière blanche est utilisée ce qui apporte des notes de bananes et d’épices.

Bière IPA Black :

Datant du début du Xxe siècle et remis en avant dans les années 90, la black IPA demande un travail de précision. Celle-ci a une couleur noire, un côté torréfié type chocolat café qui rappelle les Porter et les Stout, mais qui reste léger pour laisser de la place aux arômes de houblons. Pour cela il est utilisé du malt torréfié décortiqué en petite quantité qui apporte les arômes voulus et la couleur brune tout en restant discret.

Bière IPA red :

Pour la red IPA, c’est le même principe que la précédente. Cette fois-ci en version bière ambré, il y a donc un côté torréfié et une couleur plus foncée, le tout plus léger que sur une black IPA. On est sur des notes caramel, café, fruits secs.

Bière IPA Belge :

Encore le même principe mais sur le style d’une bière Belge. En gros c’est une bière Belge sur laquelle on réalise un houblonnage costaud. Au niveau du goût on retrouve les caractéristiques d’une bonne bière Belge mais avec un goût et un nez de houblon assez marqué.

Bière IPA rye :

Rye signifie seigle en anglais. C’est donc une IPA faite avec du seigle qui ajoute un caractère plus franc et tranché et peut rappeler un peu la red IPA par sa couleur rougeâtre et ses arômes de caramel.

Bière DDH IPA :

DDH signifie simplement double houblonnage. Les bières qui subissent plusieurs houblonnages ne comportent pas forcément cette mention.

Bière Hazy IPA :

Cette dénomination met en avant l’idée de préserver le côté trouble de la bière, sans filtre qui pourrait enlever certains arômes. Cette idée de conserver un côté brut et originel est plus un concept qu’un réel style d’IPA à part entière.

Bière IPA

La Bière IPA, c’est quoi ?

Depuis quelques années, tous les bars, les restaurants, les cavistes et les rayons de supermarché proposent de la bière IPA. Sont goût plus amer et plus fruité qu’une blonde classique séduit de plus en plus de papilles. En France c’est une tendance assez récente, pourtant, l’histoire de l’IPA date de plusieurs siècles et commence chez … Plus

spiruline fraiche

La spiruline fraîche : goût, recettes & conseils

Pour les amateurs de spiruline en poudre, un peu d’eau, on mélange et cul-sec en se pinçant le nez, difficile d’imaginer que la spiruline puisse avoir vraiment bon goût, n’est-ce pas ? Difficile de s’imaginer le matin, au réveil, en train de se dire :  »mmmh j’ai une petite envie de spiruline ». Certains d’entre vous n’envisagent peut-être … Plus

herbe de blé cheveux blanc

Limiter les cheveux blancs avec le jus d’herbe de blé

Voici un remède 100% efficace, 100% garanti, grâce à une cure de jus d’herbe de blé, vos cheveux vont redevenir colorés en 10 jours ! Non, bien entendu, ce n’est pas vrai. Par contre, il est effectivement prouvé que le jus d’herbe de blé peut participer efficacement à limiter l’apparition de cheveux blancs. Et nous allons … Plus

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s